Make your own free website on Tripod.com
Article de Michel Goudreau

Les familles Poirier de la Petite Rochelle

La Société Historique Machault
vous présente un premier article
sur les principales familles qui se trouvaient
à Ristigouche lors de la Bataille qui a eu lieu en 1760.

Nous vous présenterons dans les prochains numéros
des informations sur d'autres familles dont on retrouve
le patronyme encore aujourd'hui en région.
Nous invitons toute personne qui auraient
des informations plus complètes sur la famille Poirier
à nous en faire part.
Bonne lecture!

Lors du recensement effectué à Ristigouche en 1760,
Bazagier, le recenseur du roi, a dénombré sept famille
de Poirier comprenant 46 personnes.
Les chefs de ces familles s'appelaient
(1) Claude, (2) Charles, (3) Joseph, (4) Michel,
(5) Pierre fils de Louis, (6) Pierre fils d'Ambroise et (7) René.
Ces familles provenaient pour la plupart
de la région de Beaubassin en Nouvelle-Écosse.

Nous savons que
la famille de (5) Pierre à Louis Poirier
est aux abords de la Ristigouche à l'automne 1758.
Elle se réfugiera vers 1762 à Bonaventure
où on l'on retrouve Pierre encore en 1789.
Ses fils Pierre et Hilaire
se sont mariés à Tracadièche (Carleton) en 1770 et 1773.

(2) Charles, le frère de Pierre (à Louis)
est aussi à Ristigouche,
chef d'une famille de sept personnes.
Ses descendants, dont son fils Charles,
se sont probablement établis à Bonaventure en Gaspésie.

Les familles de (1) Claude et de (7) René Poirier
ont probablement été capturées
par le corsaire Anglais Roderick McKenzie
à l'automne 1761 car on les retrouve dans
la région de Beauséjour en 1763.
Ces familles sont dirigées vers l'île française
de Miquelon au large de Terre-Neuve
car on les y retrouve en 1765.
René et Claude Poirier ont été enterrés à Miquelon,
le premier en 1777 et le second en 1791.

Les registres de Ristigouche de l'époque
nous permettent de constater que
(1) Claude Poirier et Marguerite Cyr
feront baptiser deux filles (Madeleine et Esther)
à Ristigouche le 13 mai 1760.
L'année précédente, Marie Poirier,
fille de (6) Pierre (fils d'Ambroise)
s'était mariée à Aman Hébert (fils de Jean Hébert).
Le 7 janvier 1761, Abraham Poirier, frère de (4)Michel,
s'est marié à Agnès Béliveau.
Fait rare à cette époque, (1) Claude Poirier
qui s'est marié à Marguerite Cyr à Beaubassin en 1740,
fêtera son 50e anniversaire de mariage
à Miquelon le 10 février 1790.
Il est décédé l'année suivante.
Il est à Ristigouche en 1760 avec ses neveux
(4) Michel et (6) Pierre à Ambroise.

Nous ne savons rien du sort de ces deux derniers
ni de (3) Joseph Poirier. Dans ce dernier cas
il pourrait s'agir du fils de Joseph et de
Magdeleine Doiron, né en 1742 et marié vers 1759
à l'Ile Royale (Cap Breton), à Marguerite Thibodeau.
De (4) Michel Poirier, nous savons
qu'il était le fils de Michel Poirier, né en 1675
et marié à Beaubassin en 1695 avec Magdeleine Bourgeois.
De (6) Pierre fils d'Ambroise,
tout ce que nous avons pu découvrir
est qu'il s'est marié en 1733
à Louise Quesei (Caissy)

En conclusion
nous savons que deux familles de Poirier
ont pris racine en Gaspésie, que deux ou trois autres
ont été exilées à l'Île Miquelon où elles se sont établies,
et que pour les autres, nous avons perdu leur trace.

Votre implication bénévole auprès du comité de généalogie
de la Société historique pourrait peut-être nous aider
à percer ce mystère!

Vue dite du "site de la Petite Rochelle" publiée en 1880
Bulletin de la Société Historique Machault - Janv 1999 P. 3