Make your own free website on Tripod.com
HISTORIQUE DE LA FAMILLE POIRIER

Jean ou Jehan Poirier, le premier ancêtre de cette famille de Poirier, né en France,
où il épousa vers 1646, Jeanne Chabrat. Il semble aussi être le soldat Jehan Poirier qui vint en Acadie en 1641 avec Jacques Bourgeois sur le navire Saint Francois. Alors, nous trouvons la famille Poirier établie à Beaubassin, Acadie, un petit village fondé par Jacques Bourgeois. Jean meurt vers 1653 et sa veuve Jeanne Chabrat, se marie à Antoine Gougeon vers 1656. En 1671 au recensement de Port-Royal, on mentionne Jeanne Chabrat, agée de 45 ans et son fils Michel qui est agé de 20 ans. Dernièrement, on trouve le certificat de baptême de Jeanne dans la paroise de "La Chaussée, Poitou, France" et il est daté le 5 février 1627. Ce même régistre contiens plusieurs entrées portant le nom de plusieurs familles qui vinrent en Acadie, incluant les Poiriers , mais aucun porte le nom de Jean. Le recensement de Port=Royal de 1678, nous dit que Jeanne Chabrat était veuve encore une fois. Seulement deux enfants de l'union de Poirier-Chabrat sont connus: Marie, née vers 1649, elle épousa Roger Caissie (Quessie) et Michel, né vers 1651, épousa Marie Boudreau. Les deux enfants s'établirent autour de Beaubassin vers 1675. Tout les Poiriers Acadiens ont des racines dans cette région. Il y avait un autre Michel Poirier à Beaubassin vers 1667, qui était marié à Marie Chiasson, une jeune fille de 16 ans. Il eurent un fils en 1693, qu'ils nommèrent Michel mais il n'est pas connu s'ils étaient parent avec notre Jean Poirier. Cette famille de Poirier était connue sous le nom de "Poirier de France". Les descendants de Michel, fils de Jehan Poirier sont les plus nombreux Poiriers des Maritimes et de la région de Gaspé, Rimouski, Montmagny et Nicolet, aujourd'hui. Plusieurs membres de cette famille de Poirier avait des "dit" nom, tel que Joseph dit Lantine (de Cocagne), Joseph dit Gourdiec (exilé en Louisiane), Charles dit Commis (mon ancêtre, établi à Bonaventure, P.Q.) Pierre dit Doiron et Jean Baptiste dit Canique (tous deux a Nicolet, P.Q. en 1787). Quelques Poirier qui s'établirent sur l'Ile du Prince Edward, ont changé leur nom a Perry une version anglaise de Poirier, ce fut le cas de Sylvain Poirier, prêtre, né à l'Ile du Prince Edward en 1801, il signait son nom Sylvain Perry.